Monday 21st October 2019,
FOUDIZE THEATRE

“Ti Mari ak Jojo” raconte par Ermoza Chelson, Kont Anba Tonel, 2013

“Ti Mari ak Jojo” raconte par Ermoza Chelson, Kont Anba Tonel, 2013

Chelson Ermoza

Comédien, conteur, chanteur

Comédien, conteur, chanteur, et diseur Chelson Ermoza intègre en 2000 la compagnie Coscène, et fonde un an plus tard, avec des amis artistes, la troupe Foudizè Théâtre. Apres avoir suivi un stage avec Daniel Marcelin au Théâtre National d’Haïti, il entre au Petit Conservatoire pour continuer sa formation d’acteur. Il suit ensuite plusieurs formations avec des professionnels haïtiens et étrangers. Il a joué dans plusieurs spectacles montés par Foudizè Théâtre : Violence masquée, Foukifoura de FrankEtienne, Anatòl de Félix Morisseau Leroy (Festival de théâtre Quatre Chemins 2009) et dans cinq (5) contes, « Senjan, Metrès dlo et Istwa Dife Flanbo, Ti Mari ak Jojo, Zangi Giyon ak Prensès Adelina, Listwa Granmoun nan » dans le cadre du Festival Kont Anba Tonèl organisé par Foudizè Théâtre. Il est membre fondateur de la Brigade d’intervention théâtrale, crée à  l’occasion du Festival Quatre Chemins 2011. Il a participé avec la BIT-Haïti au festival de rue d’Aurillac et Anger,  en France, en 2012 et 2013 et au Festival 4 chemins dans la création « La fuite» de Gao Zingjiang mise en scène de Billy Elucien, assistée de Nélio Joseph . Chelson Ermoza a joué au Festival de conte Pwan tiban-la size en Guadeloupe. Compositeur, Chelson était membre de la chorale Mass Choir de l’assemblée chrétienne par la foi et a obtenu le deuxième prix d’un concours de chant sur l’environnement organisé par PEJEFE. Il est cadre de la direction de Foudizè Théâtre et étudiant finissant en Histoire de l’Art à ISERSS de l’Université d’Etat d’Haïti.

Ti mari ak Jojo

Ti mari, jeune, charmante, radieuse, en mal d’amour, peine à trouver son autre moitie, malgré  sa beauté et sa grâce féminine. Car le jour de sa naissance une «matelòt» de sa mère, sorcière de surcroit, lui a jeté un sort la condamnant, a jamais, à  enterrer tous ceux qui osent lui demander la main. Un jour, Jojo, le macho qui fait courir toutes les filles du village, tend la main à  Ti mari. Que lui réserve  l’avenir, seul la fin du conte te le dira.

 

Texte et chansons de Chelson Ermoza ; une mise en espace de Billy Elucien.

Like this Article? Share it!

About The Author